« Cries of London – Le marchand de pain d’épices »

58 

ŒUVRE MONTÉE AVEC UN ENCADREMENT DE CONSERVATION

 

Eau-forte 19ème

d’après F. Weathley, peintre anglais mort en 1801

La série qui connut le plus grand succès commercial fut celle des Itinerant Trades of London (1796) de Francis Wheatley, d’abord présentée au public sous forme de petits tableaux dans plusieurs expositions de la Royal Academy. Ces images pleines de bons sentiments illustrent un désir de consensus social et gomment toutes les tensions qui se faisaient jour chez Sandby et Rowlandson au 18ème siècle.

 

L’eau-forte est un procédé de taille indirecte (par morsure du métal par un acide), par opposition à la taille directe (à l’aide d’outils, tels burin ou pointe sèche). « En un sens général, l’eau-forte, qui est à la fois le procédé, la gravure sur métal et l’estampe obtenue par cette gravure, s’oppose aux autres procédés de taille-douce (ou gravure en creux), exécutés aux outils (burin, pointe sèche, manière noire).

 

Catégorie :

Description

  • Montage : « Paquet  » avec carton de fond pur coton + passe-partout de conservation, neutres chimiquement, le tout serti avec un ruban aluminium.
  • L’encadrement peut être exposé tel quel ou recevoir une moulure.

« Destiné à la conservation, ce carton de type muséal 100% coton a imposé les critères les plus exigeants en matière de montage depuis le début des années 80. Ce produit est, depuis lors, utilisé par les plus grands musées d’Europe. Le coton pur étant composé presque 100 % de cellulose alpha, il nécessite moins de traitement

 

  • Format :  53,5 x 34 cm